• ACTUALITE TRANSURFING OCEAN INDIEN

    NEWS : TRANSURFING 2018. : Réservez dés à présent votre place pour votre participation aux trajets Transurfing de l'année 2018 (les 4 modules sont indépendants les uns des autres, commencez ou vous voulez !)
    le 1er : 10/11 Février 2018,
    le 2e : 10/11 Mars 2018,
    le 3e : 14/15 Avril 2018,
    le 4e : le 12/13 Mai 2018 

    1er Trajet à L'île Maurice - Réserver dès maintenant les amis mauriciens :
    "Dirige ta vie là ou tu veux" : le 24 et 25 Février 2018
    "Vis Librement et légèrement" : le 24 et 25 Mars 2018
    "Joue le jeu que tu as choisi" : le 28 et 29 Avril 2018
    "Réalise-toi puisque tout est possible" : le 26 et 27 Mai 2018


    Laissez-vous vivre l'expérience TRANSURFING en la prenant aussi en cours et en intégrant les notions des Tome 1,2,3,4 et 5
    "4WE pour redevenir Maître de sa vie !!!"

    Vidéo Explicative du modèle transurfing ; Cliquez sur le lien suivant : Video

Les balanciers

Structure :

« Un balancier est une structure énergétique formée par les ondes mentales de toutes les personnes qui pensent à une même chose. »

foot

Balancier du football

Exemples de balancier : un club de football, la guerre, une entreprise, une association, un parti politique, la maladie, la pauvreté, une personne…

Quand nos pensées résonnent avec un balancier, elle l’alimente, que ces pensées soit négatives ou positives.
Un balancier meurt quand il n’est plus alimenté.
Un autre balancier peut défaire un balancier.

Un homme seul ne peut rien contre les balanciers.

balancier

Structure et Balancier

Un balancier se nourrit de l’énergie des pensées des personnes « adhérents » et aussi des personnes « opposantes ». Les « adhérents » adoptent des comportements et des attitudes, dont ils prennent l’habitude, en accord avec le balancier.
Les balanciers destructeurs sont en concurrence.
Un balancier n’est jamais constructif pour un individu, sauf à être son propre balancier.
Par contre un individu peut être le « préféré », le « favori » d’un balancier pendant un certain temps. Et un individu peut participer consciemment à un balancier en vue de ses objectifs.
Nous nourrissons un balancier quand nous sommes affectés émotionnellement, que ce soit en « positif » ou en « négatif ».

Pour cesser de nourrir le balancier, il n’existe que deux solutions : mettre en échec le balancier ou le désactiver.

Mettre en échec un balancier :

Pour mettre en échec un balancier, il est nécessaire de refuser de se « battre » avec lui, de ne rien lui « reprocher » et d’accepter les choses comme elles sont sans se sentir « atteint », en essayant de rester égal à soi-même et fixer vers son but.

« Ok, j’ai conscience que cette salle de l’expo existe mais elle ne me plait pas, j’en sors et je n’y pense plus. »

Accepter pour reconnaitre le droit d’exister pour ensuite ignorer, lâcher-prise. Rejeter hors de sa vie ce qui ne nous correspond pas ou plus. Il serait bon de vider la relation avec le ou les balanciers.

« Si j’ignore un enquiquineur, il posera des problèmes à d’autres. Dans le cas où je suis obligé d’écouter l’enquiquineur, je ne fais que semblant de prendre part au jeu, en le laissant frapper dans le vide. Comme dans les arts matiaux, accepter la tactique de l’attaquant, l’accompagner sur un petit bout de chemin en faisant semblant et le laisser partir en faisant un pas de côté ou en dirigeant son mouvement sans obstacle dans la direction que je veux. »

Pour arrêter un balancier :

frequence_mentale

Fréquence mentale

Pour arrêter un balancier, ni l’ignorance, ni l’échappatoire n’ont de prise, par contre, en proposant quelque chose qui sort de l’ordinaire, qui ne va pas « de soi » dans le sens des évènements, qui surprenne, peuvent le désamorcer.
En fait, c’est émettre une fréquence très différente de celle du balancier et entrer en dissonance pour casser son rythme.

« Il serait absurde de marchander avec un balancier qui n’a rien à perdre, mieux vaut « donner un peu de cash ».

Même si je suis quand même engager « émotionnellement », la posture à adopter est de réussir à ne pas répondre aux provocations.
La visualisation aide, on peut imaginer l’enquiquineur dans un monde où il aurait tout ce dont il a besoin : santé, confiance, paix…
Résoudre un problème rend plus fort, et confronté de nouveau à ce problème, il sera plus facile à résoudre.

Les solutions inattendues et intuitives arrivent quand l’individu se libère du balancier. Tant que qu’il l’alimente, il reste prisonnier de l’étroitesse des variantes de son secteur et ne peux entrevoir les solutions.

« Ma liberté est de « choisir » se manifeste lorsque je me détache des balanciers des autres pour atteindre, en la choisissant, une ligne de vie (mon balancier !) qui me mène au bonheur. Je ne peux, ni ne dois, me libérer de tout balancier, certains sont bons pour moi, il faut juste en faire un usage personnel qui m’amène au bonheur sans se mettre sous leur influence. »

Taggé , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article