• ACTUALITE TRANSURFING OCEAN INDIEN

    NEWS : TRANSURFING 2018. : Réservez dés à présent votre place pour votre participation aux trajets Transurfing de l'année 2018 (les 4 modules sont indépendants les uns des autres, commencez ou vous voulez !)
    le 1er : 10/11 Février 2018,
    le 2e : 10/11 Mars 2018,
    le 3e : 14/15 Avril 2018,
    le 4e : le 12/13 Mai 2018 

    1er Trajet à L'île Maurice - Réserver dès maintenant les amis mauriciens :
    "Dirige ta vie là ou tu veux" : le 24 et 25 Février 2018
    "Vis Librement et légèrement" : le 24 et 25 Mars 2018
    "Joue le jeu que tu as choisi" : le 28 et 29 Avril 2018
    "Réalise-toi puisque tout est possible" : le 26 et 27 Mai 2018


    Laissez-vous vivre l'expérience TRANSURFING en la prenant aussi en cours et en intégrant les notions des Tome 1,2,3,4 et 5
    "4WE pour redevenir Maître de sa vie !!!"

    Vidéo Explicative du modèle transurfing ; Cliquez sur le lien suivant : Video

Equilibre naturel

Les potentiels en excès :

La loi de l’équilibre fait que tout potentiel en excès subit une force d’équilibrage pour annuler le déséquilibre en éliminant ce potentiel.
Donner un sens absolument déraisonnable à une évaluation, accorder trop d’importance à quelque chose, donner beaucoup trop d’importance à son travail et négliger son temps libre et sa vie de famille, crée un potentiel en excès. Ce potentiel en excès, en donnant des caractéristiques excessivement négatives ou excessivement positives à un objet, une situation, une personne se transforme en Importance. Donner trop d’importance à une chose ou une situation crée des forces d’équilibrage qui ne permettent pas le « surf » sur d’autres ligne de vie.

Insatisfaction et jugement :

Il n’y a pas de déséquilibre si notre insatisfaction nous pousse à nous améliorer.
Il y a potentiel en excès et déséquilibre si on se complait à nourrir du ressentiment envers soi-même ou si on se punit pour ce que l’on aime pas.
Il vaut mieux accepter ses défauts et ses faiblesses et s’aimer soi-même, c’est ainsi que notre subconscient redevient l’alliée de notre conscience.

« Se battre contre ses défauts ou tenter de les dissimuler demande beaucoup d’énergie et nous attire dans les lignes de vie où ces défauts sont accentués, si on cesse de le faire alors cette énergie peut être utiliser dans le développement de nos qualités et on peut évoluer vers des lignes de vie où nos qualités prédominent sur nos défauts. »

Être insatisfait du monde, c’est entrer en conflit avec un grand nombre de balanciers.
Une euphorie démesurée crée également un potentiel en excès.

Par contre, être positif, se donner de l’amour envers soi-même et envers le monde ne crée pas de potentiel en excès. Au vue des interprétations spirituelles ou philosophiques, ceci peut s’expliquer par le fait que « l’Amour » est la force créatrice est que les forces d’équilibrage ne peuvent se retourner contre « l’Amour ».

Il est donc constructif de perdre l’habitude d’exprimer son insatisfaction et de trouver du bon en chaque chose, et quand cela est vraiment trop difficile alors on peut se rappeler que « Ceci, aussi, passera ».

Les relations de dépendance :

Idéaliser, vénérer, surestimer quelque chose ou quelqu’un crée un potentiel en excès. Les forces d’équilibrage vont faire tomber du piédestal l’objet idéalisé.
Si l’amour tourne en relation de dépendance, un potentiel en excès est crée.
Quand il y a comparaison entre deux choses, cela conduit à un conflit et un inconfort émotionnel et il y a aussi potentiel en excès.

Il est constructif de ne pas désirer posséder quelqu’un ou quelque chose, de ne pas le surestimer, ne pas l’idéaliser, de ne pas être dépendant, il est plus sain d’aimer inconditionnellement et sans attente, sans droit de possession, d’aimer tout simplement sans essayer d’être aimé. Néanmoins quand on aime, il est bien difficile de raisonner logiquement et de suivre ces recommandations…

Mépris et vanité :

Condamner, avoir une estime de soi surfaite, mépriser les faiblesses des autres ou devenir vaniteux crée un potentiel en excès.

Supériorité et infériorité :

Se comparer en supériorité ou infériorité crée un potentiel en excès.
Il vaut mieux diriger son intention dans le développement de nos qualités sans se soucier de notre position sur le barème de la supériorité. Conséquence : moins de problèmes et plus de confiance en notre propre puissance.

Il est préférable d’éliminer toute pensée de vouloir contrôler ou manipuler le monde et choisir son destin sans marcher sur les pieds des autres.

Si l’individu se sous-estime, si il se bat avec ses complexes, les conséquences obtenues par les forces d’équilibrage sont plus déplaisantes que le complexe lui-même.
Exemple : quelqu’un qui se sous-estime peut passer pour un prétentieux en cherchant à montrer ses meilleurs côtés.
Il vaut mieux compenser ses défauts avec d’autres qualités.

Le désir d’avoir et de ne pas avoir :

Vouloir tellement quelque chose au point de risquer tout pour l’obtenir crée un gros potentiel en excès.

Il existe parmi tous les désirs les formes suivantes :

Un désir qui se transforme en une forte et pure intention d’avoir et d’agir.
Un désir inactif et tourmenté.
Un désir qui devient une dépendance envers l’objet désiré.
Ces deux derniers provoqueront inexorablement des potentiels en excès.

Culpabilité-honte :

Se sentir coupable (ou se sentir honteux) entraîne une peur d’être puni et un scénario punitif.
Il vaut mieux se comporter de manière à ne pas se sentir coupable (ou honteux) par la suite, ne pas se justifier face à qui que ce soit car nous ne devons rien à personne. Si la personne est fautive alors elle répare, elle demande pardon, une seule fois suffit à se libérer du potentiel en excès, mais elle ne culpabilise pas !
Les manipulateurs obtiennent du pouvoir en faisant culpabiliser pour renforcer leur propre position, ils agissent par excès de doutes, d’incertitudes et manque d’assurance.
Personne n’ose nous juger si nous ne nous sentons pas coupables, il faut retrouver le droit d’être soi-même.

la lecture des 4 accords toltèques peut permettre la diminution de la culpabilité.

L’argent :

L’argent est un attribut complémentaire sur le chemin de notre but.
Il est bon d’être heureux d’en avoir, de se satisfaire de ce qu’on a, ne pas rejeter son désir d’en avoir, poursuivre ses propres objectifs et voir l’argent comme un moyen d’atteindre ses buts. Il vaut mieux penser aux objectifs en eux-mêmes et non à l’argent, ne pas ignorer l’argent et le traiter soigneusement.
Il est préférable de ne pas se plaindre de ne pas en avoir ou d’en avoir dépensé, de ne pas être anxieux d’en avoir de moins en moins, de ne pas tomber sous la dépendance de l’argent ou en faire un objectif, regretter une dépense, laisser s’accumuler et dormir l’argent.

La perfection :

Il est vain de vouloir que tout soit parfait, il suffit de vouloir faire de son mieux et de se mettre en « location ».
Le perfectionniste se donne le droit de juger et condamner les autres, il pense avoir raison sur tout et savoir comment les autres doivent se comporter, penser.

L’importance :

Tout potentiel en excès découle d’une importance excessive. Rester vigilant à ne pas donner trop d’importance permet de rester indépendant des balanciers. Cela ne signifie pas ne pas vivre ses émotions. Les émotions proviennent des attitudes, c’est en changeant les attitudes que les émotions et les sentiments changent. Cela ne signifie pas être indifférent mais ne pas transformer une situation en problème et ainsi se torturer soi-même et ses proches.

Faire un choix est possible si on ne gaspille pas son énergie à combattre (lutter) avec les balanciers et les forces d’équilibrage. Faire un choix, c’est savoir quel est notre objectif.
La seule manière de pouvoir faire des choix est de se débarrasser des importances excessives en se détachant de l’objet auquel l’individu accorde une telle signification. Il ne s’agit pas de surmonter les obstacles mais de réduire leur importance. Là encore, c’est le changement d’attitude et non le refoulement des émotions et des sentiments qui vont permettre de réduire cette importance. Attention il ne s’agit pas non plus de négligence, qui est de l’importance avec un signe moins. Il ne s’agit pas non plus de se résigner, plutôt de s’offrir le luxe d’être soi-même, sans minimiser ou exalter défauts et qualités. Pour réduire la peur, prévoir un plan de sécurité (plan B)
L’humour est un très bon outil, c’est une caricature de l’importance.
L’autodérision aide à gagner confiance en soi, à prendre du recul, à grossir les défauts et les problèmes pour en rigoler.

Face à un problème, diminuer son importance en réalisant qu’il est lui-même le résultat d’un excès d’importance, secouer les désillusions puis changer d’attitude face à l’objet en question.

Recette du succès : spontanéité, improvisation, attitude légère

Se faire du souci sans agir augmente l’importance. Ne pas penser mais agir et s’il est impossible d’agir alors ne plus y penser en dirigeant son attention sur autre chose.
Pour être efficace, focaliser son attention sur le processus plutôt que sur soi ou sur le résultat dont on peine à réduire l’importance.
C’est l’intention qui vient de l’âme (du subconscient) qui se réalise.
Dans tous les cas, ne pas se vanter de ce qu’on a, est ou fait.
Si on est dans une situation très compliquée, il y a toujours une issue.
Attention pas de démesure dans l’autre sens non plus, on peut perturber un peu l’équilibre tant qu’on abuse pas. Il ne s’agit pas d’être parfait.
Êtreattentif sans s’inquiéter.

Transition induite :

Pire nous considérons le monde, pire il devient.
Répondre négativement à un évènement implique le transfert vers une ligne de vie négative.
Accorder de l’importance aux catastrophes (accidents, épidémies, chômage, pauvreté…) induit l’introduction d’un évènement négatif dans la vie de la personne.
Réagir avec mécontentement et insatisfaction induit que la situation s’empire.

Solution : Ne pas laisser entrer d’informations négatives, c’est-à-dire les ignorer intentionnellement et non les éviter, ne pas s’y intéresser.

Taggé , , , , , , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article